Economie Huby
Crowdfunding

L’économie collaborative et le crowdfunding

[mark style=”paragraph” color=””]C’est un terme qui est apparu très récemment (en 2007), pour désigner un nouveau modèle économique. Il s’agit en fait d’augmenter l’usage d’un bien, d’un service ou d’un privilège grâce au partage, au troc, à la location ou à la vente. Ce nouveau modèle révolutionne totalement la manière de consommer, de produire mais aussi de travailler. C’est le changement de modèle économique sur lequel se base entièrement le crowdfunding.[/mark]


[dropcap style=”light” color=””]L[/dropcap]e principe de collaboration, d’échange ou de mise en relation entre particuliers s’est développé avec l’ère du web 2.0, de la même façon que les réseaux sociaux. Plutôt que ce soit des acteurs institutionnels qui centralisent une production, un service ou une information, c’est la contribution de tous les utilisateurs qui permet de construire l’offre. L’économie est donc décentralisée ; plutôt que ce soit une société de transport (bus, train, taxi..) qui vous déplace d’un point à un autre, c’est un particulier qui va vous permettre de profiter de son trajet pour vous y amener. Un procédé qui va permettre au conducteur de diminuer ses frais de transport grâce à votre contribution, et pour vous de payer un trajet à moindre coût. Le covoiturage, jusque là rien de révolutionnaire… seulement la nouveauté vient du fait que vous allez pouvoir être mis en relation avec l’exacte personne qui souhaite effectuer le même trajet que vous et au même moment. Une solution qui était rare auparavant: la faute à un réseau qui ne permettait pas de connaitre en permanence les personnes effectuant les mêmes trajets que vous. Mais c’est bien une révolution qui a été rendue possible grâce aux plateformes de covoiturage comme Blablacar. Cette société ne propose pas de service de transport, mais met en relation ses utilisateurs pour qu’ils puissent aisément se déplacer. Ainsi, ce sont les utilisateurs qui collaborent pour fournir le service. Ce nouveau modèle économique révolutionne totalement notre manière d’évoluer dans la société: il est en train de bouleverser tous nos modes de fonctionnement. Airbnb agit de la même façon en permettant de louer une chambre ou un appartement pour un court séjour plutôt que de prendre un Hôtel. Ou encore Wikipédia qui fournit des informations à ses utilisateurs, grâce à ses utilisateurs.

[mark style=”paragraph” color=””]

L’économie collaborative est en pleine expansion: tous les jours de nouvelles plateformes se créent, de nouveaux modes de consommation bouleversent les acteurs historiques. Cette transformation fait suite à une mondialisation accrue et une crise économique sans précédent. Les citoyens se tournent désormais vers une consommation plus responsable et véritable, conscients de son impact sur l’environnement, et préférant l’engagement citoyen à l’impératif économique. On remarque également que la proximité, le partage et le contact social sont des facteurs de moins en moins négligés. Outre l’aspect économique, on préfère partager une voiture le temps d’un trajet pour établir un contact plus humain et moins commercial. De la même façon, il parait plus logique de louer une chambre chez l’habitant que de loger à l’hôtel lors d’un voyage touristique. Pour 58% des français, la consommation collaborative représente le mode de consommation du 21ème siècle.[/mark]

[mark style=”paragraph” color=””]Inévitablement, de plus en plus de secteurs sont conquis par cette nouvelle économie. La suite logique à cette évolution est une finance collaborative en lien avec ce développement. L’essor de la finance participative prend dès lors tout son sens, en particulier dans un contexte de crise économique et de confiance dans les institutions financières. Le crowdfunding est donc le produit de la transformation numérique, de la transition vers une économie sociale et solidaire et de l’évolution de notre modèle économique en direction d’une économie collaborative. Il permet à ses partisans de trouver des financements, non pas par le biais de grands établissements de crédits, mais grâce à la contribution d’une multitude de contributeurs. L’investissement est ainsi décentralisé, laissant à tout projet la possibilité d’être entendu pas sa communauté.[/mark]

Related Posts