Marketing Participatif

Le crowdfunding au service du marketing participatif

[dropcap style=”light” color=””]S[/dropcap]i le crowdfunding apparaît à première vue comme un très bon outil de financement, il n’en est pas moins un excellent outil marketing pour le don avec ou sans contrepartie. Il réunit à la fois une communauté d’acheteurs, de consommateurs et d’autres influenceurs potentiels sur un même espace en ligne dédié. Le financement participatif peut donc être utilisé comme une véritable solution marketing unique et adaptée aux différents besoins des porteurs de projets, entrepreneurs, start-ups et autres grands groupes à l’origine de la campagne. [/mark]


[dropcap style=”light” color=””][/dropcap]Cette campagne de financement peut dès lors répondre à plusieurs besoins :

  • Un besoin de communication et de visibilité d’abord en permettant de mettre en avant un projet à travers son histoire, présentant son équipe et ses objectifs à court/moyen/long terme. Le projet bénéficie d’un gain significatif de visibilité, ce qui permett en cas de véritable succès d’accéder à de nouveaux marchés, atteindre de nouvelles cibles voire même de débloquer de nouveaux modes de financement.
  • Un besoin d’analyse du marché ensuite en permettant aux porteurs de projet d’évaluer la viabilité de leur business model sur une durée et un marché précis. En cas de succès, une campagne de crowdfunding permet d’amener de nouveaux contributeurs qui se transformeront très probablement en futurs utilisateurs du produit ou du service. Il devient alors plus facile de faire la promotion du produit ou du service grâce à une communauté engagée et unie derrière le porteur de projet.
  • Un besoin de qualité et d’amélioration continue également en permettant au porteur de projet d’ajuster la version finale du produit ou service en fonction des retours de la communauté. Outre l’économie d’argent qu’ils impliquent, puisqu’ils sont recueillis directement et de manière gratuite, les retours de la communauté permettent surtout de créer le produit ou service le plus adapté aux besoins de ses clients, garantissant ainsi une qualité optimale.
  • Un besoin de prévision enfin en permettant aux porteurs de projet d’évaluer l’attrait du marché pour le produit ou service en fonction des précommandes. Le porteur pourra ainsi ajuster ses prévisions de stock et optimiser son offre pour l’adapter au mieux à la demande. Un système de précommande peut ainsi être mis en place une fois la campagne terminée afin de continue à enregistrer les précommandes et ainsi continuer à ajuster la production jusqu’au jour de lancement. C’est notamment le système utilisé sur certaines marketplaces comme Indiegogo ou encore Huby.

La plupart de ces bénéfices peuvent d’ailleurs être observés même si la campagne est un échec. Alors, même si le crowdfunding reste avant tout un moyen unique de lever des fonds, il parait essentiel de l’envisager également comme une composante du marketing participatif digital où le porteur de projet et la communauté échangent, partagent, communiquent et avancent main dans la main. L’argent n’est pas la seule contrepartie que les contributeurs peuvent échanger, et ce sont ces contributeurs qui seront les moteurs de la création, du développement et de l’amélioration continue du projet.